Qu’est -ce qu’un GPS différentiel ?

Le GPS est sans aucun doute l’une des plus grandes innovations de ces dernières décennies. Innovation qui d’ailleurs a connu un important développement allant du GPS classique au GPS différentiel(de l’anglais « Differential Global Positioning System ») utilisé actuellement. Le GPS différentiel étant une version améliorée, beaucoup plus efficace et performante que le GPS classique. Cependant, derrière cette nouvelle innovation en matière de GPS, se cache une très longue histoire.

Quelle est l’histoire du GPS différentiel ?

gps-differentiel.jpg

Le passage du GPS classique au GPS différentiel ne s’est pas fait en un jour. L’histoire du GPS différentiel remonte à l’époque où l’armée américaine avait développé de nombreux projets pour renforcer la sécurité du GPS classique. En effet, à la sortie et dès les premières utilisations du système de positionnement, l’armée américaine s’est vite rendu compte que ce système présentait d’importantes failles au niveau de la sécurité. Ces failles, selon l’armée américaine, auraient permis à tout individu, à tout pays mal intentionné ou aux forces ennemies de détourner les armes américaines ou d’intercepter tous les signaux qu’elle pourrait émettre. A partir de là, plusieurs solutions ont été adoptées, notamment le « SelectiveAvailability » (principe consistant à crypter le signal et à réduire sa portée à une distance de cent mètres), pour éviter tout risque d’attaque ou de détournement. S’avérant peu efficaces, ces solutions devaient être à tout prix améliorées.C’est ainsi que le projet de création du GPS différentiel a vu le jour.
Vers les années 80, la marine américaine expérimente le GPS différentiel et lui trouve de nombreuses qualités, particulièrement en matière de sécurité et de précision. Par la suite, le produit sera commercialisé pour les professionnels et les particuliers.

Le principe de fonctionnement du GPS différentiel

gps.jpg

Le principe de fonctionnement du GPS différentiel est relativement simple à comprendre. En effet, celui-ci est basé sur l’utilisation de stations fixes (satellites à position fixes). Ces stations fixes jouent le rôle de référence et de récepteur-transmetteur. Grâce à cette caractéristique, le calcul de la position se fait plus rapidement et avec très peu d’erreurs.